COMMENT ADAPTER L’ALIMENTATION DES ENFANTS TDAH ?
COMMENT ADAPTER L’ALIMENTATION DES ENFANTS TDAH ?

COMMENT ADAPTER L’ALIMENTATION DES ENFANTS TDAH ?

Les enfants, A TAAAAABLE !!

J’ai entendu parlé que l’alimentation pouvait améliorer leur comportement. Bon, le tdah, n’est pas une maladie. C’est notre petit cerveau qui fonctionne différemment. Nous allons voir comment adapter l’alimentation aux enfants tdah.

Il est préférable de limiter, les sucreries, les colorants alimentaires et paraît-il les produits contenant de la caséine, comme la glace, les yaourts, les fromages. Cela accentuerait les symptômes de l’hyperactivité. Mon fils aîné n’aime pas le lait mais ADORE le fromage. Quand j’étais enceinte, le fromage faisait parti de mon alimentation principale !

Pour être honnête, je fais surtout attention aux aliments déjà tout prêt. Nous cuisinons beaucoup. Je fais le plus possible les biscuits et gâteaux fait maison. Je leur donne des aliments riches en oméga 3 comme les sardines, le maquereau et de temps en temps du foie de morue, tous les 3 adorent ça ! Lorsque les enfants manquent d’oméga 3, les difficultés d’apprentissage sont présentent.

Bien sûr, ne pas oublier les glucides complexes, les fibres et protéines pour le bon fonctionnement du cerveau.

Pour leur faire manger de tout avec des légumes crus, cuits, secs, je leur prépare des assiettes composées. Voici ce que je mets à l’intérieur :

  • lentilles verte ou corail
  • riz
  • un œuf dur
  • de l’avocat
  • tomates
  • courgettes
  • également de la féta (on adooooooore)
  • parsemé de graines de chia et une vinaigrette

ce genre de repas est pratique et en plus, équilibré !

Les graines de chia sont pleines de vertus ! Elles sont riches en protéines, en oméga 3 et contiennent également du calcium, magnésium et potassium

Le comportement de mes enfants à table

Maintenant, je vais vous parler du comportement de mes enfants à table. Mes deux garçons TDAH. Mon aîné, qui a 14 ans, peut rester plus longtemps à table qu’avant. Mais il ne faut pas que ça dure longtemps. Il ne prends pas réellement du plaisir assis devant son assiette. « Il a autre chose à faire »

Mon petit loulou, comment dire… il a une fesse posé sur sa chaise et l’autre prête à bondir à la moindre occasion ! Il mange une bouchée et se lève pour piquer un sprint dans le salon et poussant des cris ! Et lorsqu’il se lève pour chercher son dessert, c’est en courant et en renversant au passage des objets ! J’ai l’habitude de ces comportements et je n’en tiens pas rigueur.

Ma fille n’est pas concernée par cette attitude pendant les repas. Elle est dans ses pensées (TDA) et reste à table sans soucis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.